Retirer fond

Résultats du premier semestre 2013 – ING Belgique


Bruxelles, le 19 septembre 2013



ING engrange de bons résultats grâce à sa volonté permanente de
‘faciliter les opérations bancaires’

  • ING facilite la vie de ses clients particuliers et professionnels, tant au niveau de la banque directe que des conseils
  • Croissance nette de 30.000 clients actifs chez ING Belgique
  • ING soutient toujours l'économie réelle (augmentation du portefeuille de crédits de 4 %, soit + 2,7 milliards d’euros depuis décembre 2012) et aspire à financer de nouveaux projets
  • Solide bénéfice avant impôts de 682 millions d'euros
  • Importante hausse des dépôts de 6,1 milliards d'euros


ING a pour objectif de faciliter la banque pour ses clients. Les résultats commerciaux et financiers enregistrés au premier semestre de 2013 confirment que cette stratégie, aussi appelée "Direct si possible, conseil si nécessaire", est le bon choix.

Au premier semestre de 2013, ING a encore amélioré ses canaux directs :

  • Dans la nouvelle version de l'application mobile MyING.be, les clients peuvent désormais aussi commander une carte Visa Classic et ouvrir un plan d'épargne-pension Star Fund.
  • Avec la nouvelle application de Mobile Banking pour tablettes(1), les clients peuvent facilement gérer leurs rentrées et dépenses grâce à l'outil "My budget". Ils peuvent aussi effectuer des virements vers tout bénéficiaire.
  • Dans Home'Bank et Home'Bank Plus, les pages les plus utilisées (la page d'accueil et la page affichant l'aperçu des comptes) ont été remaniées, pour un plus grand confort d'utilisation.
  • Les clients professionnels peuvent également bénéficier des services d'une banque directe chez ING. Dans Home'Bank Plus et Telelink Online, les personnes morales peuvent ouvrir des comptes et gérer des mandats. Avec le service My Documents, les clients professionnels peuvent demander et télécharger des documents spécifiques, principalement liés aux crédits. Ils ont également accès à une gamme plus complète de comptes professionnels sur leurs applications mobiles, MyING.be pour smartphones et Smart Banking pour tablettes. Depuis septembre 2013, ING est la première banque en Belgique à offrir à ses clients professionnels la possibilité de souscrire un crédit professionnel en ligne.

Fin juin 2013, plus de 40 % des ventes de produits simples avaient été effectuées en ligne, un pourcentage deux fois plus élevé qu'en 2009. Cela confirme que nos clients utilisent de plus en plus les services de Direct Banking, en témoigne également le succès grandissant de notre application mobile (275.500 téléchargements depuis 2011).

ING Belgique continue également d'investir tant dans son réseau d'agences et dans ses activités de conseil :

  • A la fin du premier semestre de 2013, ING Belgique a terminé avec succès le processus de transformation de ses agences Proxi et a entièrement réaménagé 73 de ses grandes agences. Sur un total de plus de 750 agences, nous en avons déjà rénové près de 600. Les travaux de transformation devraient être entièrement terminés en 2016.
  • ING a étoffé son offre de fonds à architecture ouverte, avec le lancement de l'ING Core Fund. Ce fonds, composé d'une sélection restreinte de fonds gérés par différentes sociétés d'investissement et bénéficiant d'au moins trois étoiles Morningstar, est celui qui a enregistré la croissance la plus rapide ces cinq dernières années.
  • En Commercial Banking, ING reste un partenaire privilégié et un conseiller de confiance pour répondre aux besoins de financement de ses clients professionnels. A côté des facilités de crédit classiques, ING propose également d’autres solutions de financement sur mesure qui aident les clients lors des différentes étapes de leur évolution (ex. solutions d’investissement de capital, financement d’acquisition, marché obligataire, etc.).
  • De plus, ING a mis sur pied l'équipe Transaction Services Sales. Celle-ci propose aux clients professionnels, tant aux grandes qu’aux moyennes entreprises, des solutions complètes dans les domaines suivants : Payment & Cash Management (gestion des paiements et de la trésorerie), Export Finance Services (services de financement des exportations), Receivables Financing (financement des créances) et Invoices Financing (financement des factures). Nos clients montrent un intérêt croissant pour ce type de produits. Nous aidons également activement nos clients dans leur transition vers SEPA.
  • En raison de l’adoption rapide et du succès grandissant de nos services en ligne par ou auprès de nos clients professionnels, ING permet aux Relationship Managers de dégager du temps pour faire profiter nos clients de leur expertise financière.

***

ING a enregistré de bons résultats commerciaux et financiers au premier semestre de 2013.

ING en Belgique(2) a clôturé le premier semestre de 2013 sur un solide bénéfice avant impôts de 682 millions d'euros. ING Belgique conserve sa  position de liquidité saine et un excellent ratio de solvabilité de 14 %.

Rik Vandenberghe, CEO d'ING Belgique : "La bonne santé financière d’ING Belgique est le fruit de son engagement permanent en faveur de ses clients. « Faciliter les opérations bancaires » est au centre de nos réalisations pour servir au mieux nos clients. Tout ce que nous réalisons, nous le faisons pour aider au mieux nos clients et leur simplifier la gestion de leurs opérations bancaires. Je suis fier de ce que nous avons accompli et nous continuerons dans cette voie."

ING soutient en permanence l'économie réelle, en témoigne la croissance de nos activités de crédit avec 2,7 milliards d'euros par rapport à la fin de 2012. Cette progression enregistrée au premier semestre de 2013 s'explique principalement par l'augmentation des prêts hypothécaires (Retail + 2 % par rapport à la fin de 2012), le renforcement de notre présence dans le secteur institutionnel. ING a, en outre, attiré 6,1 milliards d'euros de nouveaux dépôts au premier semestre de 2013.

Les taxes bancaires ont entraîné une augmentation des dépenses d'ING par rapport à la même période l'année passée. Hors effet des taxes, les coûts sont restés stables grâce aux actions d'excellence opérationnelle en cours.

La croissance des revenus d’ING est de 5 % comparée au 1er semestre 2012 :

  • En Retail Banking (Midcorporates et Institutionals inclus), les revenus ont progressé de 6 % d’année en année, à 1.161 millions d'euros, alors que le nombre de nouveaux clients actifs a augmenté de 30.000 unités. L'épargne a gonflé de 2,3 milliards d'euros, grâce au succès rencontré par l'ING Lion Premium. Ajoutons à cela la hausse de 1,4 milliard d'euros enregistrée au niveau des comptes à vue, sous l'impulsion de l'ING Lion Account. Ce compte gratuit, produit phare d'ING, a attiré 55.000 nouveaux utilisateurs au premier semestre.
  • En Private Banking, les actifs sous gestion ont légèrement augmenté par rapport à la fin 2012, de 24,7 milliards d’euros à 24,9 milliards d'euros. ING Belgique a été élue ‘Best Private Bank in Belgium’ pour la deuxième année consécutive, cette fois par le magazine World Finance.
  • Les revenus de Midcorporates & Institutionals (inclus dans Retail Banking) ont augmenté de 9 % sur un an, une hausse considérable due notamment à notre plus forte présence dans le secteur institutionnel.
  • Les revenus des activités Commercial Banking (en particulier les activités de Lending et Financial Markets) ont fortement progressé. Les revenus totaux se sont stabilisés en un an à 438 millions d'euros, les chiffres de 2012 incluant aussi d'importantes plus-values liées à des activités de réduction de risques. Commercial Banking  a également pu compter sur son expertise internationale pour conclure d'importants contrats avec de nombreux clients professionnels. Les volumes de crédits ont augmenté de 7 % et les dépôts de 5 %. Les revenus en Commercial Banking des agences Continental Western Europe d'ING Belgique ont également gonflé de 13 % en un an.
  • ING a accueilli 114 nouveaux collaborateurs au premier semestre de cette année. Au total, ING Belgique employait 9.275 équivalents temps plein (ETP) fin juin 2013, contre 9.560 ETP à la fin de 2012.

Les principales filiales d'ING ont réalisé de bons résultats :

  • Record Bank (inclus dans les chiffres Retail Banking exposés ci-dessus) a enregistré des revenus en hausse de 9 % en glissement annuel, principalement grâce aux activités de crédit (accroissement des volumes de 300 millions d'euros par rapport à la fin de 2012). Le portefeuille des dépôts a grimpé de 1,1 milliard d'euros depuis la fin de l'année passée. 
  • ING Luxembourg (inclus dans les chiffres du Retail et du Commercial Banking exposés ci-dessus) a connu une forte croissance des dépôts clients (+ 15 % ou 1,3 milliard d'euros depuis décembre 2012), tant en Retail Banking (+ 21 % grâce au succès de la campagne sur l'épargne) qu'en Commercial Banking (+ 11 % principalement au niveau des comptes à vue).

(1) Lancement en septembre 2013
(2) Par "ING en Belgique", il convient d'entendre les entités du groupe ING actives dans les domaines de la banque et du leasing en Belgique et au Luxembourg ainsi que les succursales  françaises (à fin mai 2013), espagnoles, portugaises et suisses d'ING Belgique SA.  Celles-ci font partie de la zone Continental Western Europe (CWE) d'ING.

Présentation rencontre presse

_____________________________________________________________________________________

Pour de plus amples informations
:
Service de presse ING Belgique, tél +32 2 547 24 84, pressoffice@ing.be
Le présent communiqué de presse est également disponible sur www.ing.be/about


Follow ING on